14 Mai 2021, un nouveau PM doit investir la primature, selon la constitution. jusqu’à quand Jovenel Moïse va cesser de bafouer la constitution haïtienne?

67

Après la démission ou la révocation de Joseph Jouthe, le président Jovenel Moise a affirmé que le “problème patent de l’insécurité” et pouvait être résolu suite à la démission du gouvernement de Joseph Jouthe. Nommé Premier Ministre ad intérim, depuis le 14 Avril 2021, Claude Joseph constitutionnellement à 30 jours avant la nomination d’un nouveau gouvernement.

Selon L’article 165, de la constitution amendée de 1987, qui se lit désormais comme suit: « En cas de démission du Premier Ministre, le Gouvernement reste en place pour expédier les affaires courantes jusqu’à la prise de fonction de son successeur. En cas d’incapacité permanente dûment constatée du Premier Ministre ou de son retrait du poste pour raisons personnelles, le Président choisit un Premier Ministre intérimaire parmi les membres du cabinet ministériel *en attendant la formation d’un nouveau Gouvernement dans un délai ne dépassant pas trente (30) jours*. »

Alors que l’Adminitration de Jovenel Moïse nage dans l’inconstitutionnalisme, suite à la démission de Jouthe Joseph a nommé un gouvernement a,i, qui toutefois se croit légitime et engage l’état contrairement aux prescrits constitutionnel et ceci sous le silence complice des Médias et personnalités politiques du pays. On se demande alors jusqu’à quand Jovenel Moïse va cesser de bafouer la constitution haïtienne qu’il a juré de respecter et de faire respecter.

Néanmoins le gouvernement de Claude Joseph a 16 jours maximum pour que le président nomme un nouveau gouvernement selon les prescrits de la loi mère d’Hait, si toutefois le président Jovenel Moïse compte pour une fois respecter la constitution haïtienne.

Wallace Elie.