Le plus influent prédicateur évangéliste de la Communauté Adventiste Haïtienne de NY Pasteur FÉNÉLON DESTIN , érudit jusqu’au bout des doigts de la théologie , modèle de droiture, homme de très grand respect a changé d’adresse pour l’éternité

552

“Les grands hommes ne sont pas toujours ceux qui ont moins de passions, et plus de vertu que les autres : Ce sont souvent ceux qui ont le plus d’ambition, et qui sont plus téméraires, ou qui maîtrise l’art de mieux dissimuler leurs défauts que les autres. “

Près d’un mètre quatre-vingt-, la carrure et le visage d’un acteur pour certains, Pasteur Fénélon avait une certaine prestance derrière la chaire. Plus d’un parle ainsi de « son charisme, sa voix de stentor et ses prêches fougueux, explosif et impétueux ». Parce que pour Pasteur Fénélon Destin , c’était avant tout un style, une énergie, une conviction a l’appel de Dieu. Sa manière de parler était simple, claire et précise, s’adressant à des foules comme s’il s’adressait à une seule personne. Son message aussi était simple : dans un monde mauvais, le Christ est la seule espérance des hommes. L’appel à donner sa vie à Dieu était pressant et fort ” SIW KRETYEN KRETYEN TOUT BON”. Sa capacité à rassembler des foules immenses l’avait inscrit dans la lignée des grands prédicateurs avant lui.  Mais il était unique.

Qui connaît Pasteur Fénélon Destin ? C’est un illustre inconnu, son nom et son travail. Et pourtant, il joue un rôle assez singulier dans la communauté évangelique de New York ’, qui mérite d’être raconté.

Il est , sans conteste, l’un des meilleurs évangeliste Haitien de la communauté de New York. Il est ce qu’entre nous, nous appelons “UN ENVOYÉ ”.

Nous sommes nombreux à l’avoir côtoyé, à avoir bénéficié de ses conseils judicieux comme aussi de son amitié.

Reconnu pour ses qualités de prédication hors pair, sa capacité à brasser la cage avec sincérité, la fiabilité , incorruptible , loyal , intègre , irréprochable et honorable . Avec sa diction impéccable et sa stature droite et imposante, Pasteur Fénélon Destin  incarne la crédibilité à l’heure où l’évangile s’ouvre  sur le monde à travers les réseaux sociaux . Toujours en parfaite maîtrise, le communicateur alliait la prestance, la grandeur ,la dignité et la noblesse dans la livraison de ses sermons et la pertinence de celui-ci. 

«Pasteur Destin a eu vraiment un style direct, dans le fait de parler pour être écouté, a souligné ces collaborateurs.Un grand homme charmant, d’une grande classe, très “classy”. Un prince envoyé des evangeliste ! un très grand et rare évangeliste , un beau modèle, très accessible pour tous . Un vrai de vrai!» C’était un leader adorable, chaleureux, qui a toutes les qualités, un fonceur calme , poignant , bouleversant, émouvant, passionnant, vibrant et déchirant qui n’a pas froid aux yeux de dire la vérité de la parole de Dieu, et un sens de vulgarisation de la prédication l’évangile remarquable.

Un très grand évangéliste sinon l’un des meilleurs de la communauté adventiste , un grand érudit jusqu’au bout des doigts de la théologie , un esprit aussi raffiné qu’ouvert sur le monde. Un modèle de droiture. Un homme de très grand respect.


Pasteur Destin, s’est très vite fait remarquer par son sens aigu de la réalité, la finesse de son message et sa faculté incomparable d’attirer la bienveillance de tous ceux qui le côtoient.

Pasteur Fénelon Destin: « A bien des égards Destin était un Monsieur! Et même un Shériff qui avait la gâchette facile dès qu’il s’agissait de dégainer pour le Seigneur.»

Pasteur Destin est à mon humble avis l’un des remarquables représentants d’une génération d’évangélistes pur-sang qui ont vécu avec l’absolue certitude que l’église adventiste du 7eme jour est l’horizon indépassable du Christianisme. Dans cette vision du débat religieux, il formait avec le pasteur Nathanaël Myrthil un duo formidable. Il faudrait peut-être parler des trois mousquetaires : Isaac Jean Baptiste (l’aîné de la bande), Fénelon Destin et Nathanaël Myrthil. De loin le jeune Pasteur Yves Pierre apprenait les manœuvres et méditait son entrée en scène. On pouvait ne pas trouver Destin sympathique. Mais l’on s’entendait pour le trouver respectable et respecté. L’Homme était d’une belle étoffe chrétienne de bout en bout !

Destin avait une voix singulière qui débitait les vérités fondamentales de l’Adventisme avec une tranquille assurance qui frisait même l’insolence. Il passait aux yeux de plusieurs pour être le propagateur d’un Christianisme très sombre. Pourtant, Il n’était pas étranger au maniement du Calembour, et entretenait un bon commerce avec l’humour.

Qui ne se rappelle l’avoir entendu parler de gens qui font des exercices pour aller en enfer ? Comment puis-je oublier sa boutade concernant un homme qui mourut tout bonnement au terme de 25 années de fiançailles, évitant ainsi le moment du « OUI » définitif ! Il fut un digne représentant du Christ, étranger aux « petites faiblesses » qui désarçonnent les Orateurs les plus en vue.

Le Seigneur a voulu que son serviteur fût totalement saisi par la Grâce qui fortifie contre tout moment d’égarement ! Je conserve d’inaltérable mémoire le souvenir d’un « effort d’évangélisation » (Croisade est un mot horrible) où Destin a démarré avec le Baptême en tête d’affiche, sans précaution oratoire et sans prudence stratégique comme il était de mode. Et les gens affluaient ! C’était il y a plus de 40 ans !

Mais je m’en souviens ! A bien des égards Destin était un Monsieur ! Et même un Shériff qui avait la gâchette facile dès qu’il s’agissait de dégainer pour le Seigneur. Toujours en mode « apologétique » au sens du christianisme primitif, et sans compromis. Il aurait pu faire sien le beau mot de feu Pasteur Jose Brutus « Rédition sans condition ». Ceux qui ont Connu le Pasteur Fénelon se souviendront du grand évangéliste qu’il fut avec un Destin tout tracé pour la prédication.

Dans le panthéon des évangélistes , nul n’a prêché l’Évangile avec tant d’amour ,de vocation, d’adulation , d’affection, d’engouement et de passion , à plus d’âmes que Pasteur Fénélon Destin, qui s’est servi de tout comme nul autre avant ou après lui.

Le temps n’efface pas la trace des grands hommes, et la vertu brille même parmi les morts.

“SIW KRETYEN KRETYEN TOUT BON”

Henry Beaucejour