Déportation des migrants haïtiens : Le ministre des affaires étrangères totalement absent

185

Face à l’afflux des migrants haïtiens sous le pont reliant le Mexique et le Texas, l’administration Biden a organisé ce Dimanche 19 Septembre 2021, de vagues déportation vers Haïti de façon illégale puisque les migrants n’ont pas signé leur déportation.

« L’administration américaine nous ont dupé, ils nous ont fait croire qu’on allait retrouver notre famille en Floride, pourtant nous voilà en Haïti, où sont nos dirigeants? Ils ne font rien c’est triste. » déplorent des rapatriés, qui ont été reçus par l’OIM et le gouvernement haïtien via le premier ministre qui promet de les accompagner.

Cependant, en visite au Mexique, le ministre des Affaires Étrangères Claude Joseph qui devrait plaider en faveur d’un meilleur traitement des compatriotes haïtiens est totalement absent. Il joue la diplomatie alors qu’il y a urgence. Toutefois, l’administration américaine continue les déportations vers Haïti, trois vols ont été organisé par les Etats-Unis en ce sens, sans que le chancelier haïtien n’intervienne.

Ses familles rapatriées sont pour la plupart des migrants qui ont quitté Haïti depuis plus de 10 ans, migrants vers Panama, Mexique, Chili et Brésil en fuyant l’insécurité et la misère. Qui vont plaider pour eux afin que leur cas soit reconsidéré par l’administration américaine ? En effet, le premier ministre Ariel Henry dit prêt à accompagner ses rapatriés tout en leur souhaitant un bon retour dans leur pays natal.

Wallace Elie.