Drole de justice contre SOGENER : Le  tyran , Moise Jovenel, croit pouvoir aller plus loin au moyen de la peur.

972

 

Dans son fameux ouvrage “La République,” le philosophe grec Platon a fait la critique de la démocratie dans sa dégénérescence en démagogie et en tyrannie à cause de l’attrait qu’exerce le prestige du pouvoir. Il parait qu’il avait la république d’Haiti dans son esprit puisque, en ce qui a traits à la dégénérescence et la démagogie, Haiti est devenue l’une des nations les plus corrompues du monde. En effet, les pouvoirs autoritaires et retrogrades se sont succédés dans le pays depuis ses près de 212 ans d’existence. Le  tyran en liste, Moise Jovenel, croit pouvoir aller plus loin que les autres en s’établissant au pouvoir au moyen de la peur, de l’exaction, et de l’intimidation.

Depuis son entrée au pouvoir, le gouvernement Moise Jovenel , par des décisions arbitraires, au lieu de protéger le marché du travail,l’emploi, l’investissement en renforçant son indépendance et sa marge de manoeuvre, le gouvernement a pris une série de décisions arbitraires qui ne semblent pas se terminer.

Dans une démocratie moderne, de surcroît un État de droit, c’est-à-dire un système institutionnel dans lequel les pouvoirs publics sont soumis au droit, la hiérarchie des normes juridiques occupe une place centrale. Cette notion inhérente à l’État de droit se révèle d’une grande importance pour guider l’action du protecteur du citoyen. Les compétences des différentes composantes de l’État sont précisément définies et les normes qu’elles édictent ne sont valables qu’à condition de respecter des normes de droit supérieures, dans lesquelles sont incluses les grandes valeurs de l’État de droit. Au sommet, on trouve les constitutions et les chartes des droits et libertés. Suivent les accords
internationaux que l’État s’est engagé à respecter puis les différentes lois ainsi que les règlements qui découlent de tous ces instruments. Enfin, à la base de la pyramide, les directives et manuels qui encadrent les pratiques de l’administration.

l’Etat haïtien n’a pas une vision et des objectifs clairs en ce qui a trait au développement du secteur énergétique en Haïti. Jovenel Moise n’a pas les compétences nécessaires pour diriger comme un leader d’exécution et il est le pion de Michel Martelly, un autre incompétent jouisseur . Jovenel Moise est bien sûr un bon comédien, mais il n’a ni la volonté ni la capacité de diriger un pays.

Alors, vous comprenez pourquoi la rue et le web sont enflammés. La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif(CSCCA) vient de publier son rapport d’enquête sur le dossier Petrocaribe, le nom de Jovenel Moise est cité 50 fois et il est accusé de surfacturation et les preuves sont là. Dans un pays où il y a des hommes debout, Jovenel Moise devraient démissionner dans les jours à venir pour se mettre à la disposition de la justice. 

Appliqué à l’État, le terme « arbitraire » désignera donc le caractère des actes d’un gouvernement au sein duquel la volonté, le bon plaisir des personnes, remplacent l’autorité de la loi. L’arbitraire administratif s’appliquera à une décision ou à une omission de l’administration qui ne peut se justifier par une norme juridique ou qui ne respecte pas cette hiérarchie des normes ou valeurs désirée par le législateur. Dans le premier cas, de tels actes seront qualifiés d’illégaux. Dans le deuxième, ils seront illégaux (lorsqu’une norme est en soi en contradiction avec une norme supérieure) ou déraisonnables (lorsque l’application d’une norme légale en soi provoque un résultat qui heurte une norme ou une valeur supérieure). On peut qualifier également une telle décision d’inéquitable. Nous reviendrons plus loin sur la notion d’équité.

Un gouvernement qui semble par contre s’acharner à improviser un grand nombre de décisions arbitraires dans le secteur ou encore passer des contrats a ces proches , alors même que la nouvelle politique énergétique n’est pas connue. Il faut changer de cap.

 Le président Moise Jovenel doit savoir que ce n’est plus le temps de la vengeance , ni le temps de fracturer le tissue social mais plutot le temps du DROIT .S’il existe des inno­­cents dans les pri­­sons d’État, n’y-­­a-t-il pas aussi un bien plus grand nombre de per­­sonnes accu­­sées sans preuves ?

Un grand philosophe a dit que “la jalousie est vouée à l’échec, car c’est une tentative d’appropriation de l’autre.” C’est aussi un sentiment narcissique,antisémite , ségrégationniste, totalitaire , haine qui obscure la vision de ceux en qui il habite. C’est sans doute le sentiment qui traverse le président Moise Jovenel , qui a menti , failli piteusement à sa mission et qui n’a rien fait pour le pays.

HB