EN PLEINE PERIODE DE CORONAVIRUS, LA CLINIQUE MEDICALE VIRMEDIS EST EN PLEINE EXPANSION.

999

EN PLEINE PERIODE DE CORONAVIRUS, LA CLINIQUE MEDICALE VIRMEDIS EST EN PLEINE EXPANSION.

D’un océan à l’autre, les impacts de la pandémie coronavirus (COVID-19) se font terriblement sentir. Sur le plan économique, social et politique, les défis sont de taille. Beaucoup d’entreprises sont obligées de fermer leurs portes ou de diminuer leurs effectifs afin de contrer les effets néfastes de la crise. Malgré tout, d’autres sont en passe de tirer leur épingle du jeu et c’est le cas en Haïti de la Polyclinique Virmedis ; une jeune entreprise qui connait un succès depuis cet évènement.

Créer il y a à peine six mois par des haïtiens de Montréal, pour répondre aux besoins de la population haïtienne qui est souvent coincée chez elle. Depuis, Virmedis a vu leur nombre de clients passé de 135 à plus de 1500 présentement. Une progression qui est due selon l’administratrice de l’entreprise, Dre Francesca Eugène, à l’épidémie de Coronavirus, malgré que l’entreprise soit jusque-là très bien reçue par la population globalement.

Présentement, Virmedis détient un réseau de plus 25 cliniques dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, 3 laboratoires et une centaine de médecins généralistes et spécialistes qui répondent aux besoins de sa clientèle six jours par semaine jusqu’à 10 heure du soir. Pour se faire, Virmedis a mis à la disposition de ses professionnels de la santé une plateforme technologique qui intègre une solution de gestion électronique de dossiers médicaux. Cette solution infonuagique réduit significativement les défis liés à la gestion des dossiers papier est une véritable révolution clame Mr Herwil Gaspard, directeur de Koleg International également promoteur de Virmedis, lors d’un entretien. La polyclinique dote les médecins d’un outil convivial, fiable et sécuritaire qui leur permet d’accéder au dossier de leur patient de n’importe où : en clinique, à l’hôpital ou à domicile.

Conscient de la nécessité de supporter la population qui est très affectée par le confinement, Virmedis se joint à d’autres partenaires, dont la Fondation Mario Brégart, afin de lancer un nouveau programme « pote kole » (agissons ensemble) qui vise à supporter les enfants et les adolescents qui sont en quête d’un appui psychologique. Pour cela, il suffit d’appeler leur centre de service gratuitement et un professionnel vous rappelle pour une consultation.

Alors que l’économie mondiale est en berne, l’équipe du journal souhaite bon succès à cette nouvelle entreprise.

Wilner Alméus