Haïti a un nouveau premier ministre, un homme expérimenté : “la solution à la crise haïtienne doit venir des Haïtiens”

36

Haïti a un nouveau premier ministre, un homme expérimenté, déjà plusieurs fois ministre. Ariel Henry a 71 ans, c’est un ancien neurochirurgien. Le président Jovenel Moïse l’avait nommé juste avant d’être assassiné le 7 juillet dernier.

Selon le nouveau PM la solution à la crise haïtienne doit venir des Haïtiens. « Tout kesyon ka diskite san benyen kache lonbrik. Sauf la démocratie, les élections et l’État de droit qui ne sont pas négociables », a affirmé Ariel Henry.

« Le temps est à l’unité et à la stabilité. Je demande au peuple haïtien de continuer à démontrer sa maturité politique en maintenant un climat calme et serein à travers le pays », a-t-il souhaité. « Dans les jours qui viennent, je vais recommencer mes rencontres avec les représentants des forces vives de la nation en vue de construire un consensus suffisant autour d’un accord politique », a-t-il annoncé.

« Face à la situation inédite que nous traversons, des propositions fusent de toutes parts. Tous les secteurs pensent avoir raison dans leur prise de position, mais personne, aucun des protagonistes ne peut prétendre imposer sa solution. Même les pires ennemis, même ceux qui se font la guerre finissent toujours par se parler pour mettre un terme à leurs conflits. Je suis d’une école qui croit dans le dialogue comme moyen privilégié de règlement des différends, surtout en matière politique », a avancé le nouveau Premier ministre.

Selon M. Henry, il est indispensable que les citoyennes et les citoyens fassent de nouveau confiance à notre système judiciaire. « Il est également important de mener une lutte sans merci contre la corruption, la contrebande et les trafics illicites en tout genre, de revenir à un fonctionnement normal des institutions démocratiques. Mon gouvernement fera tout ce qui est possible pour créer un environnement favorable pour une reprise de l’économie et pour attirer des investissements dans le pays, créer des emplois et garantir des perspectives d’avenir pour notre jeunesse », a promis le nouveau titulaire de la Primature.

Le neuro chirugien de 71 ans a fait savoir que l’une de ses « tâches prioritaires sera de redonner à la population l’assurance que nous mettrons tout en œuvre pour rétablir l’ordre et la sécurité. C’est l’un des dossiers principaux auxquels le président de la République voulait que je m’attaque, car il avait bien compris que c’était un passage obligé si nous voulions réussir son autre sujet de préoccupation qu’est l’organisation d’élections crédibles, honnêtes, transparentes et inclusives ».

Pour arriver à rétablir la sécurité dans le pays, le nouveau PM fait appel à la Police nationale d’Haïti et aux Forces armées d’Haïti pour qu’elles « jouent un rôle prépondérant dans la lutte contre l’insécurité et la criminalité dans le pays. Elles doivent répondre efficacement à cette responsabilité que leur confère la loi : ‘’ Garantir l’ordre et la sécurité publique’’ ».

« Aujourd’hui, plus que jamais, la population haïtienne a besoin de vous, policières, policiers de tout rang et de tout grade, pour enrayer ce spectre lugubre qui entraine le désarroi dans notre société. La bataille contre l’insécurité, nous devons la gagner et nous la gagnerons. Vous ne serez pas seuls dans ce combat. Je m’engage à renforcer la capacité opérationnelle de l’institution policière pour mieux répondre à la trilogie : ‘’ Homme- Mission- Moyens’’. Soyez à la hauteur de cette tâche qui vous est assignée. Ayez toujours la loi comme boussole. La nation tout entière prendra acte de votre dévouement », a exhorté le nouveau chef du CSPN.

Ariel Henry veut partir sur de nouvelles bases. Pour y arriver, selon lui, « il faudra donner l’assurance à tous nos compatriotes qu’ils pourront, au temps marqué, choisir librement celles et ceux qu’ils veulent voir à la tête de l’État, au Parlement et dans les collectivités locales. Notre système électoral sera crédible, honnête, transparent et garantira aux partis politiques et à leurs candidats, qu’aucun camp ni personne ne sera favorisé », a-t-il promis.

Par ailleurs, la lutte contre la Covid-19 fait aussi partie des priorités d’Ariel Henry. Selon lui, « il est également urgent de mobiliser les moyens, de concert avec nos partenaires, pour combattre la Covid-19, pour augmenter les capacités de prise en charge des malades et pour rendre disponibles des vaccins pour tous ceux qui le désirent. J’en profite pour remercier la communauté internationale pour les lots de vaccins déjà offerts au peuple haïtien ».

Parmi les 18 ministres qui composent le nouveau gouvernement, l’ancien gouvernement conserve au moins quatre ministères régaliens. Rockfeller Vincent a été reconduit à la tête du ministère de la Justice et de la Sécurité publique. Patrick Michel Boisvert est toujours ministre de l’Economie et des Finances; Marie Greta Roy Clément conserve le ministère de la Santé publique et l’ancien Premier ministre a.i de Jovenel Moïse, Claude Joseph revient à la tête du ministère des Affaires étrangères.

Pour sa part, le Premier ministre a.i sortant, Claude Joseph, en passant le pouvoir à Ariel Henry a déclaré : « Quoiqu’on dise, aujourd’hui toutes les conditions sont réunies pour assurer le passage du témoin entre le gouvernement démissionnaire et le gouvernement définitif conformément aux dernières volontés politiques du feu président Jovenel Moïse, selon la belle formule de l’ancien Premier ministre Evans Paul, nous devons nous enorgueillir d’avoir pu éviter que le pays sombre dans le chaos et l’anarchie qui le guettait au lendemain de ce crime odieux et abominable. »

« C’est une situation inouïe que personne, vraiment personne, ne pouvait imaginer, mettant à rude épreuve une équipe gouvernementale démissionnaire et en instance de départ. Il a fallu faire preuve d’intelligence et d’ingéniosité pour mobiliser les ressources et énergies nécessaires pour y faire face. L’histoire ou la postérité retiendra qu’il a fallu, dans cette circonstance exceptionnelle, du courage, de la clairvoyance, de l’abnégation, du patriotisme et surtout et un sens élevé de l’Etat », s’est félicité le Dr Claude Joseph.

La composition du gouvernement d’Ariel Henry

Selon l’arrêté en date du lundi 19 juillet 2021 publié dans Le Moniteur, le citoyen Ariel Henry est nommé ministre des Affaires sociales et du Travail; Claude JOSEPH est nommé ministre des Affaires étrangères et des Cultes ; le citoyen Simon Dieuseul Desras est nommé ministre de Ia Planification cation et de la Coopération exteme; le citoyen Patrick Michel Boisvert est nommé ministre de l’Economie et des Finances ; Charlot Brédy est nommé ministre de l’Agriculture, des Ressources natureIles et du Développement rural; le citoyen Wilson Édouard est nommé ministre des Travaux publics, Transports et Communications ; le citoyen Ricarden St-Jean est nommé ministre du Commerce et de l’Industrie ; le citoyen James Cadet est nommé ministre de l’Environnement ; la citoyenne Luz Kurta Cassandra François est nommée ministre du Tourisme ; le citoyen Rockfeller Vincent est nommé ministre de Ia Justice et de la Sécurité publique ; la citoyenne Judith Nazareth Auguste est nommée ministre des Haïtiens vivant à l’étranger; le citoyen Liszt Quitel est nommé ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales ; la citoyenne Marie Lucie Joseph est nommée ministre de l’ Education nationale et de Ia Formation professionnelle ; la citoyenne Marie Greta Roy Clément est nominée ministre de la Santé publique et de de Population ; la citoyenne Sofia Loréus est nominée ministre de la Condition féminine et aux Droits de la femme ; le citoyen Petricks Justin est nommé ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique ; le citoyen Jean Emmanuel Jacquet est nommé ministre de la Culture et de la Communication ; le citoyen Enold Joseph est nommé ministre de Ia Défense .