Haïti attend la confirmation de la démission du PM DE FACTO MENTEUR ARIEL HENRY CE SOIR

93

“Il a ruiné notre pays avec la famille Rajapaksa, donc nous ne lui faisons pas du tout confiance. Nous avons besoin d’un nouveau gouvernement”, s’est exclamé un commerçant de 49 ans, qui l’a qualifié de “lâche”

S’il est une chose que le peuple haïtien souhaite le mieux voir éradiquée dans son océan de misère et d’insécurité, c’est le régime PHTK et ses coronaires », a relaté Josué Renaud, se faisant le porte-parole des sans-voix et des millions d’haïtiens qui déclarent « n’attendre rien de sérieux dans l’adresse à la nation de mercredi soir du PM de facto, Dr Ariel Henry ».

« Que peut bien vouloir encore raconter Ariel Henry au peuple haïtien quand il avait, d’une manière fallacieuse, promis de lutter contre les gangs et rouvrir Martissant à la circulation « , se questionne le dirigeant de l’organisme des droits humains NEHRO, revenant à peine d’une brève tournée dans le Nord d’Haïti.

En effet, dans un tweet, la Primature a annoncé que le Dr Henry, au pouvoir depuis un an, sans mandat légitime ni mission réelle connue de tous, doit délivrer mercredi un message de circonstance à la nation.

Des internautes ont d’ailleurs conseillé au premier ministre de facto et président en sourdine de tirer « sa révérence pour sa connivence avec les gangs et son incompétence à gérer le pays ».

Dr. Renaud qui qualifie Dr. Henry de « fieffé menteur » et de « criminel » après deux carnages qui ont eu lieu sous son administration, pense qu’un « autre discours de trop de M. Henry fait plus de tort que de bien au pays », car, conclut-il, les haïtiens ne veulent ni de référendum-bidon, ni d’élections truquées avec phtk ».