Haïti Parlement-Drogue : Seul le Sénateur Patrice Dumont n’est pas impliqué. Selon l’envoyé spécial américain Daniel Foote

15754

Envoyé avec la mission de rencontrer les différents acteurs de vie nationale pour arriver à une sortie de crise concertée entre haïtiens. L’envoyé spécial des Etats-Unis, l’Ambassadeur Daniel Lewis, non seulement contre un exécutif bicéphale, mais fait des révélations et met à nue nos politiciens.

D’après l’envoyé spécial américain Daniel Lewis Foote seul Le sénateur Patrice Dumont n’est pas impliqué dans une affaire de drogue en Haiti. Avons-nous appris. Cependant selon un article du journal New-York Times « Haïti est un point de transit majeur pour la drogue à destination des États-Unis, et les responsables américains et des Nations Unies affirment que le commerce prospère grâce à un éventail de politiciens, d’hommes d’affaires et de membres des forces de l’ordre qui abusent de leur pouvoir. » révèle le Journal.

Un article qui corrobore les déclarations de l’envoyé spécial Américain Daniel FOOTE. Le journal va plus loin pour citer des noms de grandes personnalités politiques et publiques dans des affaires de drogue en Haïti. « Plusieurs témoins ont accusé M. Hérard de travailler avec Charles Saint-Rémy, le beau-frère de l’ancien président Michel Martelly ; Bernard Mevs, dont la famille est propriétaire du terminal où le navire a accosté ; et des membres de la famille Acra, qui ont importé le sucre que le navire transportait, pour amener de la drogue en Haïti, selon un haut responsable américain actuel qui a également travaillé sur l’affaire »

Toutefois, l’ex responsable de l’USGPN , Dimitry Herard est au centre de cet affaire de drogue en Haïti. « M. Hérard a longtemps été au centre de l’enquête sur l’une des plus grandes affaires de trafic de drogue de la D.E.A. Et n’a jamais été poursuivi en Haïti » poursuit le Journal.

Lepatriotehaiti@gmail.com