Haiti: En plus du décret de Sodome et Gomorrhe , le président Moise Jovenel gracie plus de 200 criminels .

639

Le président Moise Jovenel a signé un décret « portant des mesures de grâce au profit d’un groupe de détenus, condamnés définitivement , dont il ne reste de leur peine que dix-huit mois ou moins à purger », a indiqué la présidence dans un communiqué relayé par l’agence de presse officielle APS.

Le nouvel apprenti-dictateur président haïtien Jovenel Moïse a gracié 415 prisonniers, dans le cadre, a-t-il révélé, « de la décongestion des prisons par le gouvernement pour limiter la propagation de Covid-19« .

Le journal officiel de la République Le Moniteur qui regorge de décrets publiés par un pouvoir dit démocratique et soutenu par la communauté internationale, le Binuh en particulier, a indiqué que les prisonniers appartenaient à 17 prisons dans tout le pays. Avec 90 graciés, la prison civile de Jérémie, dans le département de la Grand Anse, a été la plus favorisée, suivie de Mirebalais (Centre) avec 51 et de Port-au-Prince (Ouest), 31 libérés.

Depuis mars dernier, après le fléau de la pandémie, le gouvernement a ordonné la libération des prisonniers qui répondaient à certains critères liés à l’âge, aux maladies antérieures et aux sanctions imposées, mais les organisations sociales ont qualifié le processus de « très lent ». Cependant, un baron de la drogue et allié de PHTK, l’ex-député Jean Fenèl Thanis a été libéré par une grâce présidentielle qui ne dit pas son nom.