Haïti-Politique: Michel Martelly veut assassiner Pierre Espérance, dénonce le RNDDH

52

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) demande aux forces de l’ordre de diligenter une enquête sur un plan d’assassinat échafaudé par Michel Martelly visant le directeur exécutif de l’institution, Pierre Espérance.

Plusieurs rencontres ont été organisées par l’ex-président Tèt Kale pour exterminer Pierre Esperance, a fait savoir le Réseau National de Défense des Droits Humains, dans une lettre adressée à l’inspecteur général Fréderic Leconte, titulaire de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), le 18 mars 2022.

Selon le RNDDH, Michel Martelly aurait voulu voir six pieds sur terre, le directeur du RNDDH avant le 7 février 2022.

Pierre Esperance a fait l’objet d’une dernière rencontre, le 16 mars dernier, dans un studio de beauté à Kenscoff, avec Cinq (5) individus armés, huit (8) agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP).

Circulant à bord d’une Toyota Land Cuiser de couleur grise, les cinq individus armés ont, le même jour, rencontré Jimmy Chérisier alias Barbecue et deux autres membres du G9 en famille et alliés en l’occurrence Ti Junior et Keke, à qui ils ont fourni des armes, munitions, casques et des gilets pare-balles, explique le RNDDH.

La structure de droits humains se dit être disponible pour la justice haïtienne et demande des dispositions nécessaires pour l’arrestation de toutes les personnes impliquées dans ce plan d’assassinat.