Haiti : Une justice corrompue, inféodée, jusqu’à la moelle !

472

Tous les hommes sont égaux devant la loi, en principe. Mais on reproche souvent à la justice d’être partiale, au service des plus forts, asservie au pouvoir, à la recherche de l’argent, en Haiti par exemple.

Le cancer de la corruption a répandu, depuis longtemps, ses métastases, au sein de la justice Haitienne !

Il suffit d’écouter les groupes et les figures saillantes Haitienne de la la diaspora pour en avoir une idée. les dirigeants Haitiens dominent le système judiciaire du pays, un système qui est totalement à leur merci». Le gouvernement Martelly est, effectivement, ces derniers temps, critiqué à l’intérieur du pays, mais aussi, à l’extérieur, pour la corruption qui ronge son appareil judiciaire. Ce qui est synonyme de l’injustice galopante, de la montée de la violence, au sein de la société, et des procédures judiciaires qui s’éternisent. La raison principale en est simple : la justice Haitienne, comme les autres instances du pays, d’ailleurs, est sous la domination des plus riches, d’autant plus que l’indépendance des pouvoirs est inexistante.

Les tribunaux se trouvent, à leur tour, sous l’influence du pouvoir exécutif. Et pour comble, les verdicts y sont, aussi, décrétés à travers une vision sectaire. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le peuple en soient les principales victimes. Les verdicts ségrégationnistes émis, ces quatres dernières années, par les juges , au cours des troubles, en Haiti, sont devenus monnaie courante. Nombreux sont les dossiers judiciaires, en Haiti, dont le sujet croupit, depuis de longues années, sans procès, ni chef d’inculpation, en prison.

Ces éléments expliquent, dans l’ensemble, la corruption qui mine de l’intérieur l’appareil judiciaire Haitienne, la violation flagrante des droits de l’Homme.Il est claire qu’Haiti peut bien être qualifiée de «forteresse de la dictature».

Henry Beaucejour
@hbeaucejour