Il gagne 13 000 gourdes par mois, ses ravisseurs exigent 200 000 dollars US pour sa libération

84

Marc-Arthur St-Hilaire est un messager à la DGI. Il a été enlevé le 3 mai 2021 à Thomazeau. Ses ravisseurs exigent une somme faramineuse pour sa libération, rapporte l’un de ses collègues.

Les employés de la DGI où travaille M. St-Hilaire bloquent le fonctionnement du bureau ce 4 mai 2021 en signe de protestation contre l’enlèvement de leur collègue. Ils exigent la libération sans condition de Marc-Arthur St-Hilaire qui, disent-ils, est un messager de la boîte et son salaire mensuel avoisine les 13 000 gourdes. Arguant que la famille de la victime ne pourra jamais trouver les 200 000 dollars américains réclamés par les ravisseur, les protestataires exigent son relâchement sans condition.

Aussi, ils promettent de maintenir la mobilisation et de bloquer la boîte tant que Marc-Arthur St-Hilaire ne soit pas libéré.

John M. Eddyson Varain