Ing Welmyr Jean Pierre , artiste talentueux et discret : de l’enfant musicien de l’école de Diquini Adventiste au Pianiste de génie

1489

C’est bien Pablo Casals qui l’a dit : La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent.

« Si l’enfant se prend de passion pour un art, en évoluant dans ce domaine il sera forcément en contact avec des gens plus expérimentés qui l’encourageront ou non et vous diront s’il est doué, s’il est prometteur, s’il faut l’aider à aller plus loin (professeurs, artistes, amis…) »


Quand l’amour de la musique rencontre l’envie d’aider des jeunes musiciens talentueux, cela donne une belle histoire.


Il est des hommes que rien n’arrête. Welmyr Jean Pierre est l’un d’eux. Musicien de jazz, cet homme au grand cœur s’était toujours dit que le jour où il en aurait le temps et les moyens, il ferait “quelque chose pour les jeunes musiciens talentueux”.


Le développement d’un talent passe par du travail, et particulièrement pour la musique classique. La musique classique requiert beaucoup de travail et d’assiduité. Ma mère nous disait : « Travailler ton piano tous les jours, c’est exactement pareil que prendre ta douche ou de te brosser les dents. Même si un jour tu n’as pas envie, c’est normal : il faut le faire, c’est une hygiène de vie ». La musique nous a clairement appris la persévérance et nous a donné une méthode de travail.


Kidnappé hier Jeudi 1er Avril 2021, pendant un culte d’adoration, où la vidéo streaming du culte devient viral sur les réseaux sociaux. Welmyr Jean-Pierre un artiste international a été emporté par les ravisseurs sans égard pour ce qui est sacré et sans craindre des divinités.Enlevé avec le pasteur et maestro du Chorale Gospel Kreyol, Audalus Estimé , Francisco Dérival et Steven Jérome un de l’église, la scène s’est déroulée en directe sur Facebook.


Welmyr Jean-Pierre, ingénieur civil de profession, est originaire du Cap-Haïtien. Il a débuté ses études de piano classique dès l’âge de 5 ans et demi. D’abord avec sœur ainée, Dr. Elkine Jean-Pierre, puis avec le professeur Solon C. Verettes. En dehors du style classique, c’est un passionné de gospel et de jazz. Il a travaillé et tourne régulièrement avec des artistes de renom comme The Brooklyn Tabernacle Choir, Mozayik, Beethova Obas, Émeline Michel, NY All Stars pour ne citer que ceux-là. Son deuxième instrument est la clarinette.


Un hommage émouvant sur les réseaux sociaux, plusieurs artistes demande sa libération sur les réseaux sociaux, tels que Beethova Obas, Yves Abel, Mozayik etc.
De renommer international, Welmyr Jean-Pierre est aujourd’hui victime de la mauvaise foi et la méchanceté des dirigeant haïtien, qui en complicité avec les groupes armés sèment la pagaille dans la population. Le kidnapping en Haïti prend de l’extension, des personnes se font kidnappées en directe. Visage découvert, ses hommes ne craignent donc aucune représailles policière.


Welmyr Jean Pierre, fait figure de virtuose, un pianiste d’exception qui a obtenu des prix de Conservatoire. Ces distinctions expliquent pourquoi il excellait dans de nombreux domaines : pianiste, compositeur, arrangeur, orchestrateur. Il a un feeling d’enfer, très jazzy. Mais comme tout génie, il suit les tendances du moment. Alors, il pouvait parfaitement enchaîner des morceaux de rock et de rhythm & blues avec une facilité déconcertante. Pour nous de Diquini il est notre petit génie a nous.


Welmyr Jean Pierre ne se contente pas de suivre les préceptes de ses prédécesseurs. A travers sa musique, ses projets, il laisse parler l’émotion. Il attache une grande importance au texte, exprime tous les sentiments humains, des plus profonds aux plus légers.


Décidément, les dirigeants prouvent qu’ils n’ont rien à foutre de nos intellectuels, de nos célébrités, ils cherchent au contraire à les faire fuir. Aujourd’hui, aux yeux impuissants de la police, et aux regards des autorités, qui justifient de plus en plus leur incapacité à diriger et restaurer la sécurité dans le pays, Haïti s’enfonce un peu plus dans la tourmente et l’horreur.

Wallace Elie/ Henry Beaucejour