Invitation au parquet de Port-au-Prince : le premier ministre Ariel Henry voit des manœuvres de diversion

8

Confirmé par la Compagnie DIGICEL, que le premier ministre Ariel Henry et l’un des principaux assassins de l’ex Président Jovenel Moïse, Joseph Felix Badio ont réellement eu un entretien avant et après l’assassinat crapuleux de Jovenel Moïse. Le premier ministre a été invité par le Commissaire de gouvernement Me Bed-Ford Claude pour clarifier ces appels téléphoniques douteux.

Cependant, le chef de gouvernement Ariel Henry pense que cette démarche vise à faire diversion et semer la confusion autour de l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse. « Je veux dire à ceux qui ne l’ont pas encore compris, que les manœuvres de diversion pour semer la confusion et empêcher à la justice de faire sereinement son travail, ne passeront pas. » écrit Ariel Henry sur Twitter.

Toutefois, il rassure la population que les vrais coupables et auteurs intellectuels de l’assassinat de Jovenel Moïse ainsi que ses commanditaires, seront identifiés et punis par la justice. « Les vrais coupables, les auteurs intellectuels et les commanditaires de l’assassinat odieux du président Jovenel Moïse seront identifiés, traduits en #justice et punis pour leur forfait. »

Déjà exigé la révocation du Commissaire de gouvernement Me Bed-Ford Claude, après sa lettre d’invitation au parquet de Port-au-Prince, Ariel Henry assure « qu’aucune distraction, aucune convocation ou invitation, aucune manœuvre, aucune menace, aucun combat d’arrière-garde, ne me détournera de ma mission. » précise t-il.

Wallace Elie.