Jovenel Moïse : Les trois crimes qui lui ont coûté la vie, selon Dr Fils-Aimé.

67
Jovenel Moise, Haiti's president, pauses while speaking during an interview in Port-Au-Prince, Haiti, on Monday, Jan. 29, 2018. Moise said he was "taken aback" by the "bizarre" derogatory remark President Donald Trump allegedly made about Haiti in a White House immigration meeting this month. Photographer: Alejandro Cegarra/Bloomberg via Getty Images

L’assassinat de Jovenel Moise en sa résidence privée ce mercredi 7 Juillet 2021, est une réponse à trois crimes, explique Dr. Fils-Aimé dans une vidéo tournant en boucle sur les réseaux sociaux.

Dans la vidéo De Fils-Aimé, essaye d’expliquer les causes de l’assassinat de Jovenel Moïse. Premièrement il parle des rapports de Jovenel Moïse avec les familles bourgeoises en Haïti (les oligarques), qu’il a toutefois gâtés, en leur donnant des centaines de carreaux de terre, elles ne paient pas les impôts et les taxes puisqu’elles détiennent leurs propres ports. Cependant quelques semaines après la mort de Jovenel Moïse, il les a menacées en précisant que « la richesse du pays se concentre entre les mains de 11 familles. »

Plus loin, il explique l’embarras des Etats-Unis face aux agissements de Jovenel Moïse. Quoique dire non aux référendum, Jovenel Moïse sur ce point a tourné le dos et s’est lancé au référendum constitutionnel et des élections en septembre 2021. Donc devenant un embarras pour cette puissance économique ayant sa main mise sur Haïti, il fallait alors l’éliminer, poursuit Dr Fils-Aimé.

Néanmoins, selon les analyses de M. Fils-Aimé, l’intention n’était pas de l’éliminer mais de l’exiler après qu’il ait signé sa lettre de démission. Refusant de collaborer, ils l’ont assassiné. En outre, dans cet assassinat ses proches ont participé, a t-il confié, les ministres de l’intérieur, de l’affaire Étrangères ainsi que le Directeur Général a.i de la Police Nationale, sont entre autres les complices des oligarques et les Etats-Unis. Révèle Dr Fils-Aimé dans ses analyses.