« La réforme constitutionnelle est vitale pour les Haïtiens vivant à l’étranger » dixit le Député Jerry Tardieu

548


Dans une ambiance conviviale, le Député Jerry Tardieu a rencontré un groupe de compatriotes vivant loin du sol haïtien. Lors d’une assemblée publique qui s’est tenue à New York, le représentant de Pétion-ville à la Chambre Basse, a rappelé à l’assistance les raisons pour lesquelles une réforme constitutionnelle est essentielle pour la diaspora haïtienne. Jeunes et vieux ont pris part à l’activité et n’ont pas caché leur appréciation des efforts consentis par l’honorable pour leur intégration dans tous les secteurs de la vie nationale.
Pour l’année 2018, les transferts de la diaspora haïtienne ont été estimés à 3.2 milliards de dollars américains. Ils ont laissé l’alma mater pour diverses raisons mais ils restent toujours attachés à leur patrie. Ils viennent souvent rendre visite à leur famille ou participer aux fêtes patronales de leur commune d’origine. Malgré la distance, la diaspora haïtienne n’a pas pu couper le cordon les liant à leur sol natal. La contribution de ces compatriotes est une bouffée d’air frais pour l’économie nationale moribonde. Les 37% du PIB national  que représentent leurs transferts attestent de leur importance pour la République. Pourtant, cette véritable vache à lait est mise à l’écart dans  différents sphères de la vie nationale. Le Député Jerry Tardieu se bat pour mettre fin à cette injustice.


Il a soumis à ses collègues une proposition de loi portant sur la nationalité haïtienne de cinquante neuf articles. Ce texte confère les droits civils et politiques aux citoyens résidant à l’extérieur. Ils pourront donc aisément participer au processus de renouvellement du personnel politique du pays comme électeur ou en se portant candidat. La commission chargée de travailler sur ladite proposition a déjà soumis son rapport. Malheureusement, de nombreux obstacles s’opposent à son vote à la Chambre des Députés. Parmi eux, l’incompréhension de certains collègues de la majorité présidentielle qui s’obstinent à refuser l’intégration des haïtiens de l’extérieur dans la vie politique nationale. Face à ce blocage, l’amendement de la Constitution apparaissait comme la seule issue possible.


Le Président de la Commission Spéciale de la Chambre des Députés chargée de travailler sur l’amendement de la Constitution a pris conscience de l’ampleur de la tâche qui lui a été attribué. Sous son leadership, les commissionnaires se sont mis au travail et ont rencontré les différentes catégories touchées par la loi mère y compris les haïtiens vivant à l’étranger. Ces rencontres consultatives ont permis à la Commission de présenter trente propositions d’amendement de la Constitution pour « refonder la nation ». La diaspora ayant pris part aux délibérations, le Député Tardieu s’est mis à leur disposition pour rendre compte de l’état d’avancement du processus.


 Le dimanche 30 juin 2019, la Brasserie Créole sise à New-York a été le siège d’un événement majeur. Dans une salle bondée, le Député Tardieu a présenté les différentes raisons qui rendent la réforme constitutionnelle vitale pour les haïtiens à l’étranger. Durant un exposé de quarante cinq minutes, il a fait un état des lieu du processus de vote de la proposition de loi sur la nationalité haïtienne et partagé ses craintes de ne pas voir le processus d’amendement constitutionnel abouti durant cette législature. Jeunes et vieux étaient là à l’entendre parmi eux se trouvaient plusieurs leaders de la communauté. Quand vint le moment des échanges, c’est d’un cœur joyeux qu’ils ont participé à l’exercice. Les sujets des débats étaient variés. La crise économique, la crise politique, le dossier des 1.5$, Petro Caribe et tant d’autres points ont été abordés.  


Visiblement satisfaits des réponses de l’auteur d’ « Investir et s’investir en Haïti», le public a formulé le vœu de voir d’autres hommes d’Etat haïtiens suivre son exemple et venir discuter d’Haïti avec eux.