Le gang de « Ti bois » est renforcé par des blindés de la PNH dénonce Pierre Espérance

88

Les gangs de Ti-Bois affrontent ceux de Grand-Ravine et de Village de Dieu à Martissant depuis près d’un mois. Dans un entretien accordé à la presse la semaine dernière, Pierre Espérance pointe du doigt les autorités policières qui, dit-il ont remis deux blindés au groupe armé de « Ti bois ».

Le secrétaire exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) qui intervenait sur les dernières démonstrations du G9 annonce la couleur dans le pays. Il accuse le G9 comme étant le bras armé du Palais National. Dénonçant le silence des autorités en place sur ce qui se passe à Martissant, M. Espérance a fait des révélations fracassantes. Il soutient que le gang de « Ti bois » a reçu deux blindés de la Police Nationale d’Haiti.

« G9 et alliés est le bras droit du Palais National », a souligné à l’encre forte le défenseur des droits humains. Il a aussi affirmé que les événements malheureux qui surviennent dans le pays ces derniers jours est une stratégie du pouvoir en place pour semer le chaos et du coup, imposer sa volonté.

Pierre Esperance regrette des matériels achetés avec l’argent des contribuables et devraient garantir la sécurité des vies et des biens de la population civile soient mis à la disposition de gangs armés.

À quoi doit-on s’attendre quand la population civile est livrée à elle-même ? Ne faut-il pas craindre le pire ?