LE POUVOIR POLITIQUE EST TOUJOURS ÉPHÉMÈRE: PEUPLE HAITIEN SOIT SAGE.

77

La jouissance de l’exercice politique et la capacité morale d’être au commande du pouvoir public laissent parfois un sentiment dénudé de toute réalité humaine, sentiment selon lequel on devient un extra-terrestre et immortel à la chasse d’une richesse terrestre en ayant une volonté politique d’être le seul au centre de gravité.Ce sentiment trompeur pousse toujours à faire du mal à ces adversaires politiques, aux militants citoyens et à toute voix qui s’élève contre son pouvoir. Mais on se trompe toujours en agissant ainsi.

« Prenez garde à vous, nègres et mulâtres, vous avez tous combattu contre les blancs; les biens que nous avons tous acquis en versant notre sang, appartiennent à nous; j’entends qu’ils soient partagés avec équité. » Cité par Louis Joseph Janvier p.

Le peuple choisit qui lui plait.Ses choix sont toujours bons quand c’est lui qui les fait directement.Il n’accorde ses suffrages qu’à ceux dans lesquels il se retrouve avec ses qualités et ses défauts,à ceux dans lesquels il sent son ame palpiter

Le grand Louis Joseph Janvier parlait sous l’hypnose de ce populisme que soutenait Jean-Jacques Rousseau à une certaine époque de son développement intellectuel. Nous savons bien que c’est faux. Et Rousseau, plus tard, quand il vit les excès de la Révolution française avait renonce aux excès de ces idées de jeunesse qui glorifiaient l’homme de la rue et qui faisaient la joie des salons parisiens et des cénacles révolutionnaires. Il avait fini par rejoindre Voltaire qui pensait que le peuple était « la canaille ».

Mais revenons à nos moutons. Le peuple n’a t-il pas choisi Préval , un cynique qui a démontré qu’il est indifférent au sort d’un peuple qui vit dansa l’indignité de la plus profonde des misères suite a un séisme des plus terribles qui ait frappé le pays ?Le peuple haïtien “se retrouve ” t-il en Préval “avec ses qualités et ses défauts “.Préval fait-il “palpiter ” l’âme du peuple ?

Allons un peu plus loin avec ce raisonnement : Si les prémisses de cette hypothèse sont vraies, il est donc inutile d’essayer de changer les causes des abus – au moins selon les conclusions de bon nombre d’entre nous – auxquels ils sont exposés parce que ce genre de traitement démontre qu’il y a harmonie politique et intellectuelle entre le peuple et le leader qu’il a choisi ?

Enfin, Il faut un peu de tout pour faire un monde.

Il y a peu, Madame Simone Gbagbo, la femme légitime de Laurent Gbagbo, l’ancien président Ivoirien qui a été emprisonné suite aux multiples abus du pouvoir, elle a été amnitié par le nouveau président Ivoirien  Alasane.Alors, à sa sortie, les premiers mots de Simone Gbagbo ont été en même temps pitoyables et éducatifs à mon avis: “PARDONNONS-NOUS” avant de d’ajouter que,«J’ai trouvé les avocats de la partie civile outranciers. J’ai subi humiliation sur humiliation durant ce procès. Mais je suis prête à pardonner. Je pardonne les injures, je pardonne les outrances. Car si on ne pardonne pas, ce pays connaîtra une crise pire que ce que nous avons vécu».Mais, est-il qu’elle a oublié totalement ses insolites événementielles pendant le reigne de son mari. Tout de même, j’admire non seulement ses propos et sa sagesse, mais surtout la bravoure et la conscience politique du président Alasane.C’est le cas aussi dans mon pays la République D’Haiti, Ceux qui ont le pouvoir aujourd’hui et qui l’utilisent pour affaiblir les opposants politiques, les activistes citoyens et tout celui qui élève la voix contre leur pouvoir politique, doivent savoir que rien n’est éternel sur cette terre. Partout a Port au Prince , c’est un régime de terreurs qui est installé, un régime qui étouffe l’opposition politique, les différentes manifestations publiques sont réservées aux partis politiques du pouvoir.

Tenez,  vous,  hommes politiques et partout en Haiti, aujourd’hui vous êtes puissant , mais demain , vous ne le serez plus. En ce moment là , que feriez-vous?Utilisez vos pouvoirs pour combattre les vrais ennemis des malheurs de nos peuples. Pour combattre la famine et les différentes guerres qui laminent nos peuples. Utilisez vos pouvoir pour combattre ceux qui font tout pour nous diviser afin de mieux nous maintenir dans l’aliénation et exploiter nos minerais partout dans notre pays.Les opposants politiques ne sont pas à abattre  indéfiniment. Les activistes citoyens ne sont pas à jeter éternellement en prison.

Utilisez vos armes contre les pilleurs de nos ressources et contre les ennemis de la nation . Et c’est ce que les dirigeants les plus courageux et les plus passionnés font pour leurs peuples.Ceux qui pensent un seul instant qu’en affaiblissant les opposants , qu’ils régneront éternellement en maître absolu et partout en Haiti et faire de la République ce qu’ils veulent, ils se trompent éperdument.

L’histoire fini toujours par nous rattraper tant que nous sommes sur terre.Je range hommage mérité à tous ceux qui subissent la haine et la colère d’un pouvoir oppresseur. Courage à ceux-là qui sont étouffés dans leur exercice politique et partout en Haiti. Nous sommes tous  haitiens, nous sommes tous les enfants de l’humanité. Et c’est ensemble que nous pouvons tout.« Tout change, tout bouge et tout bascule. Rien n’est donc statique dans ce monde.»