Le président de facto, Jovenel Moïse Incapable de ramener le calme avec ses amis de Village de Dieu lance un cri d’alarme à l’OEA.(Occupation américaine d’Haïti (1915-2021))

106

Dans son rapport en date du 11 février 2021 devant le conseil de sécurité des organisations des Nations-Unies , le secrétaire général de l’ONU , Antonio Guterres a fait le point sur la problématique d’enlèvement , sur ce le secrétaire général de l’ONU a fait savoir qu’ « au cours des 12 derniers mois, les enlèvements se sont multipliés de façon inquiétante, leur nombre ayant augmenté de 200 % par rapport à l’année précédente : 234 cas ont été signalés en 2020 (dont les enlèvements de 59 femmes et 37 mineurs), contre 78 en 2019 ». Pas plus tard, le président Jovenel Moïse qui participait en vidéoconférence audit conseil a menti la communauté internationale lorsqu’il a déclaré aisément que son gouvernement a démantelé 64 groupes armés sur 102 qu’existent sur le territoire national .

Dans la pratique, le président Jovenel Moïse qui voulait montrer à la communauté internationale que son adminstraion travaille sans relâche pour freiner l’insécurité qui sévit dans le pays et/ou a le contrôle du pays au point de vue sécuritaire ,ne serait pas trouvé l’appui même de son premier ministre, son ministre justice et de la sécurité publique, son ministre de la culture et la communication et celle du haut-commendemant de la police nationale d’Haïti ,puisque ces derniers devraient être les premiers à avoir une telle informations suites aux opérations menées aux fiefs des gangs armés. Par contre, cela n’a été qu’un mensonge sinon la population aurait été dû informer sur ce démantèlement et aurait également, la possibilité de circuler selon leur gré dans les quartiers dits non-droit .

Incapable de ramener le calme dans le pays Jovenel Moïse lance un cri d’alarme à l’OEA.

Après plusieurs opérations de police ratées dont la dernière en date est celle du village de Dieu où Léon Charles avait envoyé à la boucherie des policiers , évasion à la prison civile de la croix-des-bouquets , la recrudescence de l’insécurité dans le pays où aucun secteur de la vie nationale n’épargne pas, le président Jovenel sollicite de l’organisation des États-Américains (OEA) un support technique à la police nationale d’Haïti. Luis Almagro, Secrétaire général de l’organisation a également annoncé cette information sur son compte twitter. 《Cet appui technique à la police nationale d’haïti ne vise qu’ à lutter contre le banditisme et le terrorisme》A précisé le président Jovenel Moïse dans son Tweet en date du lundi 15 Mars 2021.

Après avoir armé des invidus à mission d’empêcher des habitants dans des zones réputées proche l’opposition de se manifester contre son pouvoir , Jovenel Moïse perd le contrôle de ses bourreaux, pour se faire démanteler, il trouve que la police nationale d’Haïti n’a pas d’assez de formation, de ce fait, il sollicite le support de l’OEA. Jovenel Moïse oublie que c’est cette police qu’il utilise toujours pour tirer à balle réelle sur des gens qui réclamaient son départ , lancer des grenades lacrymogènes en vue de disperser des manifestations typiquement pacifique, et c’est cette police qu’il trouve maintenant incompétente. C’est encore cette police qu’il a été intimé l’ordre à Léon Charles pour déployer près de 1500 pour pouvoir réaliser son banboche (carnaval) au port-de-paix en février dernier.

Aujourd’hui jovenel Moïse a politisé la PNH. Quant c’est pour gérer ses affaires personnelles, ils sont nombreux , les policiers qui ont reçu l’ordre de déferler avec des grands fusils d’assaut par-ci et pourtant l’insécurité tient à la gorge la population par-là, mais quant il s’agit d’une opération visant à traquer des bandits qui sont parfois mieux occupés en terme de matériels que les policiers, on peut compter sur les doigts les agents y participent . Donc ,si Jovenel Moïse voit que la PNH manque de technique dans ses interventions la première personne qu’il doit pointer du doigt c’est son Dg a.i , Léon Charles, c’est dommage que ces deux types là, ont le même patrons. Ils sont deux incompétents.

L’échec à répétition de la police nationale d’Haïti dans des opérations ou autres interventions, la Russie se dit prête à donner son support pour rétablir le calme dans le pays pas même 48h après le drame du village de Dieu, maintenant Jovenel Moïse l’esclave des États-Unis qui ne peut pas oser accepter une telle offre sous les yeux des États-Unis pour des raisons diplomatiques ,appel de prefenrece l’OEA. Pourquoi c’est maintenant que Jovenel Moïse constate que la PNH n’est pas formée techniquement ? Ce dernier réalise que les bandits ont de jours en jours plus d’autorités que lui et la situation lui est dépassée ,son seul recours c’est d’appeler les États-Unis à son support.

Encore une fois , Jovenel Moïse expose sur la toile son incapacité, sa faiblesse , aux yeux de la communauté l’internationale ,en montrant que son régime n’a pas suffisamment de ressource et même légitimité pour organiser des élections puisque tous les secteurs du territoire sont vilipendés depuis avant même son élection à la tête du pays ,au lieu d’agir étant qu’un homme responsables, il ne fait que d’aggraver la situation pendant que les gangs font la loi partout dans le pays , les institutions publiques marchent à pas comptés , la population assoiffée d’un pays plus ou moins prospère, où, la sécurité ,l’eau potable, la nourriture, l’électricité, soins de santé, travail, entre autres ne seront pas un luxe pour eux.

Décret donnant l’accès à la PNH et la FAd’H de travailler en association?

Ce lundi 15 Mars ,dit jovenel Moïse, le Conseil des ministres a pris un important Décret habilitant la PNH et les FAd’H à travailler en synergie afin de combattre l’insécurité. Ce Décret permet aux autorités compétentes de mobiliser tout support extérieur nécessaire à la concrétisation de leur mission. A t-on-lu sur le compte Twitter du president de facto, Jovenel Moïse. Avant tout, de quelle force armée parle Jovenel Moïse ? Combien d’hommes (soldats ) constituent réellement cette armée ? Qui sont ces soldats ?

Après l’événement qui s’était produit au village Dieu le vendredi 12 mars 2021, où des hommes armés ont été mis en déroute la PNH, plus d’un, se demandent, est-ce pas une stratégie que Jovenel Moïse et ses auxiliaires ont employé pour montrer à tout le monde que la PNH n’a pas d’assez de force pour contrecarrer les bandits mais dans l’unique but: donner plus de provisions légales à la Force Armée d’Haïti (FAd’H) pourqu’elle puisse intervenir à son solde dans n’importe quel endroit et à n’importe quel moment.

Sur ce sujet, le peuple haïtien doit rester très vigilant parce que le président de facto Jovenel Moïse, est le représentant du régime PHTK, après la corruption, blanchiment d’argent, faux promesses, ce régime est reconnu comme l’un des rares pouvoirs ayant plus de rapport étroit avec des troupes armées à travers les dix départements géographiques du pays. De ce fait, Il faut que le peuple informe sur l’identité des hommes que le président de facto va utiliser pour opérer pour lui. N’était-ce pas pour protéger son pouvoir et d’assurer , en connaissant Jovenel Moïse , depuis quand ce type avait l’habitude de prendre des mesures aussi drastique qui seront aux bénéfices de la patrie ?

En guise de conclusion , Aujourd’hui la première république noire est en danger, le peuple désespéré, Jovenel ainsi que ses acolytes sans gêne, c’est le pouvoir qui leur intéressent et ils montrent à clair qu’ils sont prêts à rétablir la dictature pour satisfaire leur désir. Face à ce régime, le peuple doit s’harmoniser davantage pour donner une réponse du berger à la bergère à ces incompétents, sinon ces derniers risquent s’accaparer le pouvoir jusqu’à ce qu’ils ne peuvent plus.

I

I