le Professeur Patrice Derenoncourt un être digne, intègre, égal à lui-même, une valeur sûre, guide de la jeunesse estudiantine haïtienne tué par les terroristes et les FAUX RÉVOLUTIONNAIRES

239

Ils T’ont assassiné et T’ont mis en Terre mon Fameux Prof De Droit Constitutionnel Criminologue,Brillant Avocat. J’aurais bien aimé reprendre le proverbe: « un vieillard qui meurt c’est comme une bibliothèque qui s’écroule »Malheureusement vous en étiez encore très loin. ils vous ont fabriqué un destin dramatique.

Aujourd’hui les scélérats ,ne vous ont pas seulement réduit a néant , ils ont éteint la lumière de la jeunesse particulièrement celle de la jeunesse universitaire , ils ont incendié une encyclopédie.Une chose est sûre ,justice vous sera rendue
car il n’a point de bon juge que celui de la conscience morale et la loi morale tribunal de la conscience .

Bonne rédemption à vos assassins!

Votre plus grande arme a toujours été le savoir , ce avec quoi vous armiez les jeunes .

Je regrette infiniment votre départ dans ces conditions , vous êtes une grande perte pour l’intelligentsia haïtienne .

La nouvelle est tombée et a fait l’effet d’une bombe. Le Professeur Patrice Derenoncourt, kidnappé le 16 octobre 2021, a été tué par ses ravisseurs.

C’est son ami, Yves Lafortune, qui a rendu publique l’information sur sa page Facebook, via un texte poétique dans lequel il salue la mémoire de l’éminent professeur de Droit constitutionnel.

Selon une source contactée par Hebdo 24, le Professeur Derenoncourt est mort le jour même de son enlèvement après avoir reçu une balle au moment où une patrouille du BLTS tentait de mettre en déroute les kidnappeurs. Cet acte s’est produit, on se le rappelle, à la rue Cameau (Port-au-Prince) le samedi 16 octobre 2021. Un agent du Bureau de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants a été tué lors des échanges de tirs avec les malfrats.

Toujours selon notre source, le Professeur Patrice Derenoncourt est donc mort des suites de ses blessures, faute de soins. Mais, poussant à bout leur cruauté et leur cynisme, les ravisseurs avaient quand même réclamé 900 000 USD en échange de sa libération. Plus de la moitié de cette somme aurait été versée par la famille de la victime aux kidnappeurs.

C’est ahurissant comme aberration!
Ma seule espérance était que tu me (nous) reviennes. Ils t’ont assassiné et t’ont mis en terre mon frère !

Patrice Michel Derenoncourt, Mort sans sépulture !
Je t’aime beaucoup Patrice !

Demain, à tous les rythmes funéraires et dans toutes les cimetières du monde entier, ton nom est le seul que je citerai au nom de tous mes morts!

Je t’aime Patrice !

Yves Lafortune