Les causes de nos malheurs des policiers de la PNH traqués par le moteur de la dictature LEON CHARLES alors que les malfrats ni loi ni foi y règnent en maîtres absolus.

41




Apres l’opération policière tournée au carnage à Village de Dieu ou des policiers ont été brutalement massacrés par les hommes armés de « 5 secondes » dirigé par le dénommé Izo. Le Directeur General a i de la Police nationale d’Haïti, Léon Charles, avait promis de rapatrier le corps des policiers qui ont été toutefois enterrés par les bandits, selon une vidéo de ce chef de gang Izo, sur les réseaux sociaux.


Cependant depuis après ce massacre dont le haut état-major a été accuse d’être à la base, en envoyant ces policiers à la boucherie, le 12 Mars dernier, ces corps sont toujours dans les fiefs des bandits, ainsi que des matériels de la PNH. Toujours aucune intervention de la PNH pour rendre justice aux policiers sacrifiés à Village de Dieu.


Néanmoins, le haut état-major entame depuis cette semaine, ce qu’on appelle une persécution politique contre des policiers du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17). Plusieurs policiers ont été recherchés par la PNH pour assassinat destruction de bien de l’état, les accusant d’être de mèche avec le groupe Fantom509. En ce sens, l’ancien Porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH-17), Abelson Gros Nègre a été arrêté ce samedi 27 mars 2021 chez lui à Carrefour-feuilles, il est sur une liste de 13 “membres” de Fantom 509 recherchés par la Police.


On constate alors un empressement des autorités sur les avis de recherches émis a l’encontre des membres de Fantom509, contrairement aux avis de recherches émis a l’encontre des bandits appartenant aux gangs fédérés G9, la loi doit être une pour tous. Considérant que le G9, est selon certaines personnalités être du cote du président de la République Jovenel Moise. Les citoyens craignent cependant l’impunité et les représailles gouvernementales contre des partisans de l’opposition, qui dénoncent les mauvaises pratiques et l’instauration dune dictature féroce en Haïti.

Wallace Elie
Communicateur social/ Journaliste.