Live kidnapping à Diquini, 4 personnes enlevées dont le pasteur Audalus Estimé.

101

Depuis plusieurs mois le kidnapping en Haïti devient monnaie courant,  des personnes se font kidnappées chaque jour dans le pays aux yeux impuissant de la police, et aux regards des autorités, qui justifient de plus en plus leur incapacité de diriger et restaurer la sécurité dans le pays.

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, le peuple haïtien assiste à un live kidnapping à l’Eglise Gallaad de Diquini ou trois personnes ont été enlevées dont le pasteur de l’Eglise Andalus Estimé, au cours d’une adoration. «  Alors que le pasteur et deux autre fidèle dont une jeune femme adorait, des individus ont pénétrés l’enceinte même de l’Eglise, et enlevées ces personnes aux yeux des fidèles. »

Signalons que, les autorités policières et le président de facto lui-même ont annoncé plusieurs mesures pour contrecarrer le fléau du kidnapping, mais ce fléau qui ronge la population haïtienne ne fait qu’empirer de jour en jour. Avec des uniformes de la Police Nationale d’Haïti (PNH), et des véhicules officiel ou Service de l’Etat (SE), ces malfrats sèment le duels et le désespoir dans la population en kidnappant des personnes puis soit les libérés après rançon ou les tuées après avoir encaisses la rançon.

Aujourd’hui la république haïtienne assiste à des atrocités inacceptable et inexplicable, pour un gouvernement qui clame être sous la bonne voie de développement, qui au contraire être sous la voie de la perdition sou l’égide du président Jovenel Moise en compagnie de ses supporteurs internationaux, qui toutefois l’encourage dans se décrets et réalisation antinationaliste et anticonstitutionnelles.

Wallace Elie
Communicateur Social / Journaliste.