Port-au-Prince coupée de la partie Sud de la capitale à hauteur de Martissant

88

Tout a été au point mort en  ce début d’après-midi de ce 20 avril 2021 à Martissant. Des tirs d’armes automatiques ont été entendus, des passants ont été blessés.

Aucune possibilité de se rendre dans le Sud de la capitale haïtienne et vice-versa. À l’origne, la Police voulait bloquer certaines artères de Martissant à l’aide de conteneur pour contrecarrer les bandits. Les gangs de Grand-Ravine, mécontents, réagissent. Des tirs nourris ont été entendus, échange musclé entre les gangs et les forces de l’ordre qui ont aussi fait usage de gaz lacrymogène. Les passants, véhicules et piétons, sont bloqués. Deux personnes qui ont tenté de traverser ont été touchées par balles et ont été transportées d’urgence à l’hôpital. Mais selon un témoin, l’une d’entre elles serait morte.

Les activités sont au point mort surtout à la 5e Avenue Bolosse, les petits marchands ont vidé les lieux. Et jusqu’à 3h et 40 minutes, des tirs se sont fait entendre.