Haïti-culture: Bagèt Sant dans Ayiti, entre l’amour de la danse et la valorisation des traditions haïtiennes

54

Qu’il s’agisse de ballet, hip-hop, folklore ou autres, tous sont au rendez-vous au “Sant bagèt dans Ayiti”.

Créé en octobre 2018, le centre de danse “Bagèt” se consacre essentiellement à la valorisation et à la sauvegarde de la danse traditionnelle haïtienne tout en donnant l’opportunité à des jeunes issus des quartiers défavorisés, fort souvent marginalisés, une opportunité de s’intégrer dans la vie sociale du pays.

Au “Sant bagèt dans Ayiti” les jeunes ne font pas que danser, ils ont également la possibilité de s’orienter vers d’autre apprentissage tels que : le slam, le théâtre, l’ethno drame entre autres.

Les activités offertes par le centre sont multiples et contribuent à la valorisation des valeurs haïtiennes. Parmi elle, la journée porte ouverte qui se veut être l’évènement consacré à la promotion de la danse traditionnelle et l’opportunité de pousser les autres à voir la culture haïtienne, ce qui nous est authentique sous un autre angle. Un atelier de peinture, Ti chèz ba, Flash MOB (un partenariat avec l’Institut français d’Haïti et Nègès Mawon pour dénoncer et faire négation aux violences faites aux femmes, pour ne citer que cela.

À travers l’initiative “danseuse du mois“, le “Sant bagèt dans Ayiti” récompense une jeune fille pour des efforts consentis au cours du mois et à travers une présentation biographique lui donne l’occasion de se faire connaître du public.

“Bagèt sant dans Ayiti” , une référence pour les amoureux de la danse.

Djennifer Laurenza Césaire