Le parti politique INIFÒS, pose les conditions pour des élections en Haïti.

48

Dans une note de Presse, le parti Inifòs s’insurge contre les déclarations de l’Ambassade américaine en Haiti qui veut à tout prix faire avaler au peuple la pilule des élections de Jovenel Moise. « Le gouvernement, les acteurs politiques et la société civile à travailler ensemble pour organiser des élections », une déclaration qui laisse un goût acre dans la bouche des dirigeants du parti.

Ils dénoncent l’attitude de l’Oncle Sam qui tente d’influencer les conclusions et les recommandations de la mission de l’OEA en Haiti. Le directoire du parti ne cesse de se demander Où était l’ambassade des États-Unis lorsque les dirigeants haïtiens avaient choisi de ne pas organiser les élections pour renouveler un tiers (⅓) du Sénat ?».  « Où était l’Ambassade des États-Unis lorsqu’il fallait organiser, en 2019 les élections pour renouveler deux tiers (⅔) du Sénat, la totalité de la chambre des Députés, les collectivités territoriales ?».

« Où était l’ambassade des États-Unis quand en Octobre 2020, il fallait organiser des élections pour élire un nouveau Président comme le prévoit la constitution ?

Des questions qui restent à dates pendantes puisque le directoire du parti pointe du droit le silence ou du moins la complaisance des américains face aux dérives Jovenel Moise qui, s’érige en dictateur et veut coute que coute doter le pays d’une nouvelle constitution en dehors des normes démocratiques.

Le parti Inifòs quant à lui pose les questions devant lui permettre de participer aux prochaines joutes électorales. A en croire le directoire du parti, seul le départ de Jovenel Moïse du palais national et une entente nationale, issue d’un Accord entre la société civile organisée et les partis politiques de l’opposition, lui sera de garanti pour encourager les électeurs à rendre aux urnes.