Dossier Sogener vs. Etat Haitien: Me. Frizto Canton, ce bouffon qui a été expulsé de la France pour faux et usage de faux

1271
Me. Frizto Canton, ce bouffon qui a été expulsé de la France pour faux et usage de faux
Me. Frizto Canton, ce bouffon qui a été expulsé de la France pour faux et usage de faux

Dossier Sogener vs. Etat Haitien: Me. Frizto Canton, ce bouffon qui a été expulsé de la France pour faux et usage de faux

Né à Port-de-paix, assoiffé d’être dans les couloirs de pouvoir depuis le régime tortionnaire des Duvalier, Fritzo “Tèt Zo” Canton est un fossoyeur qui a été chassé du territoire français pour avoir avoir commis un acte frauduleux dans un Cabinet d’avocat à Paris. Selon des sources fiables, “Tèt Zo” Canton a subtilisé un papier-à-en-tête du bureau ou il travaillait. Me. Canton a été conduit à l’aéroport français pour être refoulé en Haïti. L’ancien Premier Ministre Enex Jean-Charles peut témoigner sur les fourberies et accrobaties des basses oeuvres du bouffon-Canton.

Arrivé en Haïti, Canton -bouffon et bluffeur- a manipulé ses amis de la basoche pour se faire accepter en Haïti alors qu’il y a sur lui des suspicions de nationalité française. Me. Canton, le bouffon est bon pour tous les coups. Ne maîtrisant rien en droit haïtien, Canton vole l’argent de ses clients et est capable de prétexter même le braquage pour s’en sortir. En gros, “Tèt Zo” Canton est un voleur, un corrompu et un corrupteur. Il est le principal auteur du faux papier-à-en-tête au nom du Commissaire du Gouvernement en expédiant une fausse correspondance concernant l’ULCC de Claudy Gasssant. Me. Canton est l’avocat des dix mille coups en défaveur de ses clients. Tous les clients qui ont un dossier au Cabinet de Me. Canton doivent être veilla-tifs.

Né de la même région que Martine Moise, cette première dame connue pour la corruption sans limite et des scandales en cascade des kits scolaires à Dermalog, Me. Canton est là pour faire le sale boulot contre la compagnie Sogener. Il a été sanctionné par le barreau de Port-au-Prince pour des actes frauduleux. Me. Fritzo Canton et son associé de malfaiteur, le Commissaire du Gouvernement Jacques Lafontant doivent être punis pour des pratiques manifestement illégales de guérilla judiciaire. Le CSPJ doit punir Jacques Lafontant qui outrepasse la loi en distribuant a tous vents des mandats d’amener illégaux contre les responsables de Sogener alors que le Juge d’instruction Merlan Belabre continue ses enquêtes.

Georges Leduc