LES ENNEMIS D’HAITI SONT DES HAÏTIENS

1214

Nous savons déjà que le pouvoir corrompt. En Haïti, la corruption n’est point un évènement, mais plutôt un mode de vie qui s’est établi dans la réalité de la vie quotidienne. Si bien que celui qui s’en abstient est considéré démodé, naïf, immature, ou en retard de phase. Cependant, quand on parle de la corruption du régime “tèt kalé,” nous parlons de territoires jamais franchis jusqu’ici par aucun gouvernement précèdent.  La corruption de ce régime transcende la finance. C’est un régime apatride qui a consenti les côtes du pays aux étrangers. C’est un régime qui a rendu la drogue aussi populaire que la farine dans le pays. C’est un régime qui a vendu des postes ministériels aux enchères. C’est un régime dont la moralité n’est point supérieure à celle des trafiqueurs d’enfants.


Alors que tous les Haitiens  ont un regard résolument tourné vers l’avenir et le changement, certains de nos politiciens préfèrent nous ramener en arrière en proposant à Jovenel Moise  de rester, pourtant conscients qu’il est constitutionnellement inéligible. Ces gens sont des ennemis d’Haiti, ils ne veulent pas voir notre pays émergent et changer. Ils choisissent jovenel pour leurs propres intérêts et oublient qu’Haiti, c’est quand même plus de 9 millions  d’habitants, majoritairement pauvres.
 


C’est ainsi que nous réitérons l’appel que nous lançons chaque jour ; tous ceux qui ont choisi de travailler pour Moise Jovenel  sont des ennemis d’Haiti. Qu’ils aient été une fois opposants ou pas, ces gens, en choisissant Moise Jovenel, ils ont tourné le dos au peuple et préféré remplir leurs ventres, laissant le peuple  pauvre et misérable. Cette situation doit changer, et pour cela il faut que nous les sanctionnions. Nous devons leur montrer qu’Haiti est avant tout notre patrie, et pour rien au monde nous n’accepterons une fois de plus que ses ennemis nous dirigent. Lors des prochaines élections, nous devons montrer à ceux qui ont choisi Jovenel moise et Michel Martelly  qu’ils ont commis la plus grande erreur de leur vie et que le peuple ne l’a jamais oublié. Ils nous prouvent encore aujourd’hui que ce sont des flatteurs, des affamés, des traîtres et des ennemis de ce pays. Que viendront-ils nous raconter pendant leur campagne ? D’ailleurs, nous ne devrions même pas les accueillir, ni assister à leurs meetings. Eux ne veulent pas le changement, alors que nous, nous le voulons. Nous n’avons donc rien en commun avec ces gens.

Tenez bon, le peuple gagne toujours ! Le peuple Haitien  gagnera !