Haïti – Santé : L’accident vasculaire cérébrale, une pathologie mortelle

32

Le cardiologue Dominique Larose dans son texte intitulé: “Accident vasculaire cérébral” présente l’accident vasculaire cérébral comme pathologie suceptible d’être mortelle.

Au fait, l’AVC est une attaque sur les vaisseaux du cerveau due à une défaillance de la circulation sanguine qui affecte une région importante du celle-ci. Il en existe deux types : a)L’AVC ischémique caractérisé soit par la thrombose cérébrale ou l’embolie cérébrale et  l’AVC hémmoragique représenté par une hémmoragie cérébrale.

Ils surviennent à la suite de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau sanguin, provoquant la mort des cellules nerveuses privées d’oxygène et des éléments nutritifs essentiels à leur survie.

Suite à un AVC, 1 individu sur 10 se récupère totalement suivant le type d’AVC dont il a souffert.

Chez certaines personnes, des séquelles peuvent subsiter. La gravité de ces sequelles dépend de la région du cerveau atteinte et des fonctions qu’elle occupait. Plus la zone attaquée est grande, plus les sequelles sont significatives.

Après un Avc certaines personnes auront la difficulté de parler, d’écrire ou des problèmes de mémoire, ou encore une paralysie d’une partie du corps.

En effet, Lorsque les cellules nerveuses sont privées d’oxygène, Elles meurent et ne se régénèrent pas . En revanche, il reste au cerveau une capacité d’adaptation .

Plusieurs traitements peuvent être administrés en cas d’avc comme les anticoagulants, les antihypertenseurs et des inhibiteurs de l’enzyme de conversion .

Il faut rappeler que plus le délai entre l’Avc et la prise en charge est grand plus les séquelles seront multiples. Donc il est conseillé d’aller très rapidement voir son médecin.