Haiti – Santé : Pourquoi effectuer un test d’ADN ?

15

Il existe une panoplie de raisons qui peuvent nous contraindre effectuer un test d’ADN. Mais avant d’aller plus loin, passons à pieds joints sur ce qu’est un test d’ADN.

Le test d’ADN est celui basé sur l’Acide Désoxyribonucléique (nutriment à la base de la formation des protéines cellulaires) qui examine les emplacements spécifiques du génome humain afin de rechercher ou de vérifier les relations généalogiques ancestrales ou de découvrir un mélange ethnique d’un individu. L’ADN de chaque individu résulte d’un mélange à poids égaux de fragment d’ADN de son père et de sa mère.

Il existe environ sept types de test d’ADN :

1) le test d’ADN de paternité.

2) le test d’ADN de maternité.

3) le test d’ADN de fratrie (frères et soeurs).

4) le test de lignage paternel (Y – STR).

5) le test de lignage maternel (ADNmt).

6) le test de gémellité.

7) le test d’identité génétique.

 Echantillons utilisés

La salive est l’échantillon le plus utilisé pour les tests d’ADN. Pour faire le prélèvement, on frotte un papier buvard à l’intérieur des joues et le contenu va être analysé au laboratoire. Toutefois, d’autres variétés de prélèvements peuvent – être envisagés comme le sang, les racines des cheveux, les ongles et le liquide amniotique.

Le test est fiable à plus de 90% et toutes les personnes concernées doivent- être testées. Par exemple dans un test de recherche de paternité et la mère et le père et l’enfant sont tenus de passer le test pour réduire la marge d’erreur.

 Quand effectuer le test de paternité ? 

 Le test peut -être effectué de manière prénatale (avant la naissance) ; dans ce cas on aura comme échantillon le liquide amniotique ou des cellules placentaires permettant d’obtenir l’ADN de l’enfant à naître, c ‘est la biopsie chronique. Ou encore post-mortem, où l’on prendra un échantillon biologique (cheveux avec racine ou caillot sanguin) contenant les cellules de la personne décédée pour pouvoir retracer l’ADN de cette dernière.

 Utilités du test d’ADN

-Ce test permet de rechercher la paternité ou la maternité biologique d’un individu.

-Il permet d’identifier les types de gémellité ; vrais jumeaux ou pas.

-On l’utilise dans les conflits juridiques, précisément dans les contestations testamentaires.

-Il est également utilisé dans l’identification de la source d’une biopsie .

 Les résultats

Les résultats peuvent attendre 20 jours et plus suivant le type de test d’ADN en question. Ces résultats doivent- être confidentiels. Ils ne peuvent pas être transmis par appel téléphonique mais plutôt par courrier ou par télécopieur aux personnes concernées pour assurer la confidentialité signée par les différentes parties dans le formulaire de consentement.

Cependant, il faut noter que certaines modifications peuvent voir le jour dans l’ADN d’un individu, en cas de greffe de la moelle osseuse. Dans ce cas les cellules sanguines du receveur seront remplacées par celles du donneur ; les cellules buccales du donneur et du receveur vont se mélanger à l’exception des cellules de la racine des cheveux du receveur qui resteront intacts. Il ne faut pas non plus ignorer qu’avec l’évolution de la science, certaines de ces données pourraient être modifiées.