Ti fyèv la» refait surface en Haïti suite à l’alerte au coronavirus

47

Des personnes présentant plusieurs symptômes liés au coronavirus, dont «ti fyèv la», sont signalées le 20 mai 2021 un peu partout en Haïti. Cela survient quelques jours après la déclaration du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) faisant état de nouveaux variants de la maladie présents dans le pays.

On se le rappelle, en 2020, alors que le coronavirus s’était déclaré en Haïti, plusieurs personnes ont présenté des symptômes liés à ceux de la maladie. Parmi eux, figure une fièvre à basse température, communément appelée «ti fyèv la» par les haïtiens. Pour échapper aux diverses critiques, les autorités haïtiennes ont beau préciser que cela n’avait rien à voir avec la pandémie. Mais cela n’a quand même pas empêché aux haïtiens de se fier aux tisanes à l’haïtienne.

Environ 1 an après, alors que de nouveaux cas positifs à la pandémie sont repertoriés sur le territoire national, les haïtiens font face à nouveau à ce phénomène. Plusieurs d’entre eux ont de la migraine, d’autres de la grippe ou encore de la fièvre. «Nous sommes 10 ici. 4 d’entre nous ont une petite fièvre.», a fait savoir un jeune garçon vivant dans les environs de Canapé-Vert. 

L’État central de son côté, préoccuppé que par le référendum constitutionnel et aux élections, ne se sent pas trop concerné par la question. Sinon que le ministère de la santé qui n’arrête de s’alarmer sur le sujet et le ministère de l’éducation qui invite au strict respect des mesures barrières dans les écoles. À quoi doit-on s’attendre? Et si cette fièvre («ti fyèv la») était réellement liée à la Covid-19?

John M. Eddyson Varain