Des pluies diluviennes pour laver le sang à Martissant, quid des réfugiés?

43

Des pluies diluviennes et des rafales de vent s’abattent sur Martissant ce 8 juin 2021 dans l’après-midi, vers les 6 heures. Pourtant, de Fontamara et un peu partout vers Carrefour, des réfugiés sont éparpillés dans les rues, sans abris et sans recours.

La pluie semble vouloir laver le sang des victimes à Martissant. Mais elle n’a pas pensé aux sans-abris, laissés pour compte, refugiés notamment sur la place publique de Fontamara, en fuite aux gangs armés de Martissant. Des rafales de vents chassent la chaleur des balles, donnant ainsi un souffle aux habitants de cette zone qui, jusqu’à cet après-midi, sont contraints de confronter cette guerre entre Ti-Bois et Grand-Ravine, datée déjà de 8 jours.

Qui pensent à ces gens, en fuite des gangs armés, qui sont maintenant sous la pluie ? Les autorités ont-elles pris connaissance d’eux ? Qu’ont-ils fait pour mériter cette sentence ? Qu’ont-ils fait au bon Dieu au juste ?