Haiti : Le FBI et Interpol en renfort

25

L’enquête se poursuit à Port-au-Prince avec l’aide du FBI et du bureau Interpol de Colombie, entre autres. Aussi, quatre responsables de la sécurité du président ont été placés en isolement, dont le chef de l’Unité de sécurité générale du palais national (USGPN), Dimitri Hérard. De plus, 24 agents de police sont aussi frappés de mesures conservatoires.

Des agents du FBI prenant part jeudi à l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse, près de sa résidence de Port-au-Prince, où a eu lieu son assassinat

Selon une photo que la police a présentée, la République dominicaine aurait été l’endroit où aurait eu lieu une bonne partie des réunions de préparation entre certains des cinq Haïtiens arrêtés et des quatre encore recherchés (dont un ancien sénateur).