Révoqué pour incompétence , l’ancien ministre Rockefeller Vincent essaye de vilipender le nouveau titulaire de la Justice Liszt Quitel

474

L’échiquier politique haitien a toujours été caracterisé par la dominance de l’enrichissement illicite des gens au pouvoir. Même au niveau des pays développés, l’octroi des postes est une affaire de récompense aux amis et patrons du pouvoir en place. Haiti n’a pas fait exception dans le passé. Un ensemble de personnes ont accédé à des postes sans qualification réelle de tous les temps. Seulement, il n’a jamais été question de faire des representations haïtiennes une affaire de rackette à outrance comme c’est le cas aujourd’hui dans les ministères.

S’il est un individu en Haïti n’étant pas destiné à devenir le Garde des Sceaux de la République est bien Rockfeller Vincent. Celui-ci n’a jusqu’à présent pas relevé le défi posé par un ancien Commissaire du Gouvernement Tèt Kale, à savoir, la preuve de ses études en Sciences juridiques. Comme son patron Jovenel Moise qui s’est fait passer pour un Ingénieur, M. Vincent a encore du mal à prouver qu’il est réellement détenteur d’une licence en droit, tant ses propos et actes contrastent avec son niveau d’études, mais c’est Haïti, Banana Republic, dirigé par les neo-duvaliéristes et pseudos-intellectuels corrupteurs corrompus tentant vainement de faire croire que « changement » et « modification » sont deux mots de sens contraire.

Promu ministre, Rockefeller Vincent a été révoqué par le même régime pour »improductivité et absence de performance » et aujourd’hui, ce nul, aurait laissé entendre l’ex-PM constitutionnel Jack Guy Lafontant, se comporte en justicier de la ville. Li prè poul kraze brize pou yon referandòm tou mouri, men li bliye ke Jean-Claude Duvalier ak tout 40 000 milisyen yo ak tout tòsyonè Edner Day te fè plis ke sa. Pauvre Haïti ! Pauvre petit pays !
La révocation de Rockefeller Vincent actée en Conseil des ministres, rapporte Liszt Quitel, un proche de Michel Martelly. Celui-ci est en passe de reprendre le plein contrôle du régime ayant dilapidé et détourné la plus grande partie des fonds de Petro Caribe rendant Haiti, le pays le plus pauvre de l’Amérique latine et l’un des plus corrompus de la région.

Le ministre de facto de la justice et de la sécurité publique, Rockefeller Vincent devra être incessamment remplacé, a informé le titulaire de l’Intérieur et des collectivités territoriales, Liszt Quitel.

L’arrêté devant nommer le prochain ministre de la justice et de la sécurité publique, est en passe d’être publié, selon le ministre de facto de l’Intérieur et des Collectivités territoriales.

Liszt Quitel qui présidait la cérémonie d’installation du nouveau commissaire du gouvernement a.i., Frantz Louis-Juste, au Parquet de Port-au-Prince, a tenu à rappeler que « seul le premier ministre est habilité à opérer des changements au sein de l’administration publique« , oubliant toutefois que la présence de M. Henry à laa Primature n’est régie par aucun texte de loi en vigueur.

Cette mise au point tient compte des règlements régissant la fonction publique, selon ses considérations. L’homme accusé d’être au service de Sweet Micky, potentiel candidat aux élections truqués – révèle New York Times – rappelle « avoir récolté plus d’un quart de siècle d’expérience dans l’administration publique haïtienne et qu’il maîtrise parfaitement les contours de son fonctionnement« . mais, tout cela n’a pas évité Haiti à sombrer dans la pauvreté et la corruption.