4 raisons pour lesquelles les femmes doivent uriner après un rapport sexuel

452

D’après les scientifiques du monde médical une femme doit nécessairement uriner après un rapport sexuel. Pour eux pas mal de raisons justifient cette obligation qui n’est pas insignifiante. En voici quatre.

1-Pour décompresser la vessie

Lors des rapports sexuels ; au moment de la pénétration, que ce soit avec un pénis naturel, un « toy » manuel ou un « toy vibrateur », une pression est exercée sur la paroi vésicale provoquant une accumulation excessive d’urine dans la vessie donnant une envie de miction qui devrait -être satisfaite dans peu de temps.

2-Pour éliminer les bactéries pathogène

Au moment de la copulation, de multiples frottements se succèdent, ce qui suscite des irritations au niveau de la paroi urétrale, vulnérable aux bactéries. Ces derniers peuvent même pénétrer le méat de l’urètre pour immigrer jusqu’au fond de celui-ci. Uriner après le coït dans permet l’évacuation des bactéries dites pathogènes. Ce phénomène porte le nom de chasse d’eau.

3-Pour éviter les cystites

L’accumulation non évacuée d’urine dans la vessie après le coït va être réabsorbée au niveau de l’organisme par l’hormone anti-diurétique (ADH) et l’on va observer un dépôt de sel urinaire sur la paroi vésicale susceptible de provoquer soit une cystite (inflammation de la vessie) donnant une sensation de brûlure lors de l’éjection de l’urine. Ou une lithiase vésicale très douloureuse au stade chronique. Donc ce serait avantageux d’uriner au plus que possible après l’acte.

4-Pour empêcher la formation de caillot

La réabsorption d’eau par les reins sous le contrôle de l’ADH dû à un refus d’uriner quand ça se demande, peut générer la formation d’un caillot au niveau de l’uretère (lithiase urétérale), douloureuse, l’une des causes poussant le plus souvent les patients à prendre le chemin de l’hôpital.

En somme, il est conseillé à la femme d’uriner après le coït quoique nous sommes tous conscients que rester dans les bras de l’homme après une copulation parait plus évident. Cependant aucun effort n’est trop grand pour se protéger. Un verre d’eau est entre autres recommandé pour la réhydratation de l’organisme et l’élimination d’autant de bactéries et de sels uriques possibles.

Lucio Labonté