La multiplication récente du kidnapping renvoie les Haitiens de la diaspora à des souvenirs noirs .

431

Toutes les régions sont touchées, toutes les catégories de la population, les riches comme les pauvres. la situation est alarmante. Près de 400 personnes ont été enlevées selon les chiffres , soit une augmentation de 50% . Il y en aurait en réalité trois à quatre fois plus.

Si Haiti dépasse désormais la Colombie et le Mexique au titre de champion du monde des séquestrations, c’est aussi parce que on y kidnappe aussi pour 200 dollars. C’est le kidnapping express, un business très rentable qui attire la petite délinquance. Le principe est simple : soutirer le maximum d’argent à la victime en quelques heures, avant de la relâcher.

La multiplication récente des enlèvements renvoie les Haitiens de la diaspora à des souvenirs noirs . En fait de plaie, il s’agit d’un terrible fléau.

« Je suis issue de la base, des entrailles de la PNH, comme tous les policiers. Le problème de chaque policier est le problème du directeur général, de tout l’état major », a mis en avant le directeur général a.i, Normil Rameau.

Toutefois , la diaspora attend beaucoup plus du chef de la police .