Plus d’un billion de dollars combinés entre Laurent Lamorte, Michel & Olivier Martelly et Jovenel Moise dans les banques offshore (Privés) selon un tweet de james Joseph

483

Haïti est un pays réputé à faire de ces dirigeants de millionnaires, pour la plupart les plus véreux. Apres le scandale de la famille de Rony Célestin, ou Marie-Louisa Célestin, l’une des consules en poste à Montréal pour la République d’Haïti, possédait déjà une maison à Laval avec son mari, le sénateur Rony Célestin, alors que la crise politique s’aggravait, elle a acheté au nom du couple une nouvelle villa de 4,25 millions de dollars au bord de l’eau. La nouvelle propriété a été payée en entier d’un seul coup, sans hypothèque, et sans que l’autre maison ne soit vendue, selon le Registre foncier. Aujourd’hui selon le citoyen James Joseph (Htalk) sur twitter, les anciens dirigeants de l’Etat Haïtien, Jovenel Moise actuel président de facto, l’ancien président Joseph Michel Martelly et l’ancien premier ministre Laurent S. Lamothe ont des comptes bancaires à la FSB (Financial Stability Board) avec de fortes sommes d’argents, a-t-il rapporté.

Reprochant, spécialement le régime PHTK d’être responsable du plus grand gargotage financier en Haïti, avec des réalisations bidon et fantômes. L’ancien premier ministre de l’administration Michel Martelly, Laurent S. Lamothe, selon James Joseph « Lamothe est en tête avec en total, 450 millions de dollars gardés sur 3 comptes. » signalons que dans un premier temps l’ex PM Lamothe s’est octroyé joyeusement un satisfecit (A+) d’avoir doté le pays de « 25 stades sportifs » alors que pour le Ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC), Max Athys a confirmé que « nèg yo kraze lajan-an » . Le total des résolutions adoptées pour l’exécution des « 25 stades Lamothe-Olivier » totalise 36 241 633.59 USD et les montants transférés atteignent 27 787 385.59 USD. Ces déclarations ont cependant occasionné sa révocation à la tête du (MJSAC. L’ancien ministre des Sports, sur l’admiration de Jovenel Moise, Max Athys en visitant les emplacements d’infrastructures sportives de Port-de-Paix, bastion du président Jovenel Moise à l’époque de l’exécution de ces projets par le fils de son dauphin, Michel Martelly, n’a pas caché sa déception et va jusqu’à déclarer que « malgré le déblocage des fonds, aucuns travaux n’ont jusqu’à présent pas été entamés. » rapporte rezonodwes.

Toujours selon James Joseph, « Le 2ème haïtien découvert est Michel Martelly avec une fortune de 331 millions sur 4 comptes et une société enregistrée par Olivier Martelly dans une Île des Antilles avec un montant de 172 million ». Président après le terrible tremblement de terre qui a dévaster une majeure partie du pays, l’ancien Chanteur est l’un des principaux dilapidateurs des 4 milliard de dollars des fonds d’Aide au Développement Petro Caribe, et a surtout fait de ses siens de millionnaires.

« Et le 3ème haïtien c’est notre président, Jovenel Moïse qui garde un total de 257 millions de dollars sur 3 comptes en se servant de deux sociétés écran dont les noms seront publiés sous peu. » poursuit le Citoyen qui du même coup, dénonce la méchanceté des dirigeants au cours des 10 dernières années au détriment du peuple haïtien. « La nouvelle la plus accablante c’est que le président Jovenel Moïse vient tout juste après Frank Rainieri Marranzini, le riche président du Groupe Punta Cana en République Dominicaine. »

Nombreux fois cite par la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) dans la gestion frauduleuse et souvent illégale, par les divers ministères et administrations, de centaines de millions de dollars d’aide offerts par le Venezuela entre 2008 et 2016, Jovenel Moise a été accusé d’avoir été au cœur d’un “stratagème de détournement de fonds” avant sa prise de fonction. Décidément, le pouvoir PHTK, semble faire plus de tort au pays que le tremblement de terre du 12 Janvier 2010.

James Joseph conclut pour rapporter que « Les gens informés ont reçu l’information d’une ambassade: Laurent Lamothe et Michel Martelly sont, 2ème et 3ème clients VIP de FBS BANKING pour l’Île d’Haïti (Haïti et République Dominicaine). FBS BANKING est un géant du milieu bancaire offshore basé dans des paradis fiscaux » quoique qu’ils ne sont pas les seuls haïtiens à détenir des comptes chez FBS mais ils sont les seuls à jouir du statut de CLIENTS VIP.

Signalons que, Le Conseil de stabilité financière ou CSF (en anglais Financial Stability Board ou FSB), est un groupement économique international créé lors de la réunion du G20 à Londres en avril 2009. Il succède au Forum de stabilité financière (Financial Stability Forum ou FSF) institué en 1999 à l’initiative du G7. Il regroupe 26 autorités financières nationales (banques centrales, ministères des finances, etc.), plusieurs organisations internationales et groupements élaborant des normes dans le domaine de la stabilité financière. Ses objectifs relèvent de la coopération dans le domaine de la supervision et de la surveillance des institutions financières.

Wallace Elie
Communicateur Social / Journaliste.